Repas

 

On ne force pas un enfant à manger!

S’il n’a plus faim, le forcer pourrait lui donner par la suite de mauvaises habitudes alimentaires. Faire en sorte, qu’il apprenne à se servir à sa faim.

S’il n’aime pas , le forcer ne ferait qu’accentuer son dégoût.

 

Ne pas féliciter!

Manger n’est pas un exploit, on évite donc de féliciter un enfant pour cela.On évitera aussi les « mange pour me faire plaisir », l’enfant mange pour son plaisir.

 

Tu n’auras pas de dessert!

Si on l’empêche de manger car il n’a pas manger. Trouvez-vous ça logique? A l’inverse; on évite de donner deux dessert pour compenser le plat que l’enfant n’a pas mangé.

Pour de nombreux spécialistes, la nourriture ne doit pas faire l’objet d’un chantage

 

%d blogueurs aiment cette page :