Le triangle Karpman

 

Le triangle de Karpman ou triangle dramatique est un jeu de manipulation. Dans ce jeu il y a trois rôles:

  • persécuteur: Il a besoin d’exprimer sa supériorité en rabaissant, humiliant, accusant sa victime. C’est le donneur de leçons. Derrière le persécuteur se cache souvent une personne mal à l’aise dans les relations.
  • Sauveur: Il a besoin de jouer les supers héros, pense que la victime lui est inférieure. Il est souvent étouffant et son aide est inefficace. Il peut aussi créer la passivité par son assistanat.
  • Victime:Elle s’apitoie sur son sort, en devient énervante, mais peut aussi attirer notre cher super-héro (sauveur). Elle est convaincue de son statue inférieur, elle cherche donc un sauveur ou persécuteur pour confirmer ses convictions.

Mais attention, chacun de ces rôles bougent les uns entre les autres.

La victime peut donc devenir sauveur ou persécuteur. Le sauveur peut devenir victime ou persécuteur. Pour finir, le persécuteur peut devenir sauveur ou victime.

Exemple rapide

  • J’ai une migraine…
  • P Tu es vraiment une chochotte, toujours quelque chose qui ne va pas.
  • V Depuis tout petit j’ai des migraines, ça me pourri vraiment l’existence
  • Le P devient S Tu sais quoi, j’ai un remède que m’a donné ma grand mère pour les maux de tête.
  • Non, mais j’ai tout essayé et rien ne marche
  • Qui ne tente rien a rien, c’est de l’homéopathie, si tu y crois ça marchera
  • Le V devient Je t’ai dit non!!! L’homéopathie? C’est les personnes naïves comme toi, qui y croient

On remarquera que le persécuteur est devenu en quelques phrases sauveur puis victime.

A l’inverse, la victime est devenu persécuteur.

Nous avons tendance à entrer dans un rôle qui nous est naturel.

Alors comment sortir de ce jeu???

Tout d’abord, il faut prendre conscience de notre entrée dans ce jeu, et connaitre notre rôle dans ce triangle. Il sera possible alors d’adopter une attitude neutre.

 

Mais comment éviter d’y entrer???

Se connaitre et rester vigilent.

Pour les Persécuteurs: Apprendre à maîtriser sa colère, en particulier quand on est mécontent de son entourage. Rien de mieux que l’assertivité. (voici un petit test pour savoir si nous sommes assertifs)

Pour les Sauveurs : Si une victime se présente,  il ne faut pas la sauver. Il faut lui faire résoudre ses propres problèmes. L’écoute active est une des solutions.

Pour les Victimes : Se prendre en charge. Etre acteur de sa propre existence, et ne pas attendre des autres qu’ils prennent en charge nos propres problèmes.

 

Quelles peuvent être les conséquences en Entreprise?

  • Bloque le dialogue dans une équipe en dégradant la communication
  • Il monopolise du temps et de l’énergie aux participants et à leur entourage
  • Freine la performance en multipliant les conflits.
  • Il crée une surcharge émotive, ce qui donne une mauvaise lecture des situations
  • Il forme des clans
  • Crée des risques psycho-sociaux 

 

Pour conclure voici l’extrait d’un film, « Oui mais… », mettant en scène les jeux psychologiques.

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :