Harcèlement

Pour commencer, qu’est-ce que le harcèlement?

Le harcèlement est une répétition d’actes hostiles verbaux, physiques ou psychologiques.  On retrouve ce type de comportement chez les enfants comme les adultes. Quand une personne reçoit des  coups, insultes, brimades, menaces répétées, on parle alors de harcèlement.

 

Environ, un enfant sur dix est victime de harcèlement scolaire. (12% en primaire, 10% au collège, 4% au lycée).

 

3 caractéristiques pour définir le harcèlement scolaire.

  1. L’intention de nuire. Le ou les agresseurs ont une réelle intention de nuire en faisant souvent passer les actes pour du jeu ou pour rire.
  2. Le rapport de domination. Les plus forts s’en prennent aux plus faibles qu’eux dans cette situation.  Ou un groupe sur un seul individu.
  3. La répétition. Les violences sont répétées sur une longue période. Faisant de la vie de la victime un enfer.

 

On retrouve plus facilement certains types de harcèlement selon les âges.

  • En primaire: Violences physiques
  • Au collège: Violences physiques, verbales, cyberharcèlement
  • Au lycée: Violences verbales et cyberharcèlement

Les enfants les plus jeunes ont plus de mal à repérer le harcèlement dont ils sont victimes. C’est à la fin de la primaire et au début du collège que les phénomènes de harcèlement sont les plus élevés.

Lieux favorables au harcèlement.

  • Où la surveillance des adultes est inexistante
  • Environnements intimes des mineurs où les adultes ne vont pas (toilettes, réseaux sociaux,etc..)
  • Lieux où les adultes pensent ne pas avoir à surveiller. (Abords des établissements, couloirs, recoins de cour)

 

 

Dynamique du harcèlement.

Le harcèlement se fonde sur le rejet de la différence et sur la stigmatisation de certaines caractéristiques, telles que :

  • Apparence physique: poids, taille, style vestimentaire, couleur de cheveux, origine ethnique)
  • Identité du genre: garçon efféminé ou fille masculine, orientation sexuelle ou supposée
  • Handicap: physique ou mental
  • Trouble de la communication: bégaiement, bredouillement
  • Appartenance à un groupe social ou culturel
  • Centres d’intérêt différents

 

 

 

Le harceleur

  • S’impose par la force.
  • Il a besoin qu’on cautionne ses actes (spectateurs)
  • N’a pas d’empathie
  • Utilise la dérision « c’était pour rire »

La victime

  • Vulnérable
  • ne réagit pas
  • peur des représailles
  • isolement
  • honte

Les spectateurs

  • Témoins actifs: soutiennent et encouragent le harceleur
  • Témoins passifs: Réactions inexistantes, aucune empathie
  • Rassurés de ne pas subir comme la victime
  • Voyeurisme et regarde ce qu’ils n’oseraient faire

 

Les conséquences pour la victime

  • Isolement
  • Manque de confiance envers les adultes
  • Anxiété, dépression
  • Perte de l’estime de soi
  • Peur
  • Honte
  • Sentiment d’abandon
  • Troubles alimentaires
  • culpabilité
  • Troubles psychosomatiques
  • Automutilation
  • Suicide

Les conséquences du harcèlement sont aussi présentes chez les harceleurs. Ils peuvent avoir des difficultés scolaires. Il peut y avoir des répercussions sur leur santé ou leur état psychique. Il peut y avoir des risques de marginalisation, comportements violents, ou actes délictueux.

 

Comment reconnaître une victime de harcèlement?

  • Changement de comportement
  • Refus de vivre en collectivité (ne veut plus aller à l’école)
  • Chute soudaine des notes en classe
  • Il s’isole et ne veut plus se faire remarquer
  • Ses affaires disparaissent sans explication

 

Pour plus d’informations, allez sur le site « nonauharcèlement ».

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :